MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

L’utilisation du smartphone au volant bientôt punie d’une suspension de permis ?

Publié le 10 janvier 2018 à 9h41

Nesrine M.

Pas de commentaire

Le Comité interministériel de la Sécurité routière doit se réunir le mardi 9 janvier 2018. À cette occasion, le Premier ministre Édouard Philippe est attendu de pied ferme, puisqu’il devrait annoncer une série de nouvelles mesures à ce sujet. Au cœur des préoccupations, on trouve d’abord la réduction de la vitesse autorisée sur les routes secondaires à 80 km/h. Il semblerait qu’il ne s’agisse toutefois pas de l’annonce qui sera la plus controversée. Afin de faire reculer le nombre de morts sur les routes françaises, le Comité devrait appliquer une sanction drastique : la suspension du permis de conduite pour l’usage du smartphone au volant.

Près d’un accident mortel sur dix sur la route est lié à l’usage du téléphone portable

Une personne sur dix déclare qu’il lui arrive d’utiliser son smartphone au volant. Pourtant, téléphoner multiplie par trois le nombre d’accidents au volant. Pire encore, près d’un accident corporel sur dix est lié à l’usage du smartphone au volant. Rien d’étonnant donc, à ce que le gouvernement prenne la pleine mesure de tels chiffres. Devant la persistance des Français à utiliser le téléphone portable tout en conduisant, le Premier ministre a décidé de réagir. Pour rappel, depuis le 1 juillet 2015, les oreillettes, kits main libre Bluetooth, casques et écouteurs sont interdits au volant. Cette mesure concerne aussi bien les automobilistes que les usagers des deux roues. L’objectif est que le conducteur adopte le réflexe de ne pas manipuler son téléphone lorsqu’il est au volant.

Téléphoner au volant bientôt passible d'une suspension du permis de conduire

Les chiffres communiqués par le site du gouvernement au sujet de l’usage du téléphone au volant.

Téléphone au volant : vers une suspension du permis de conduire ?

L’utilisation du téléphone au volant pourrait bientôt être sanctionnée d’une suspension du permis de conduire. C’est RTL qui a diffusé la nouvelle, tôt ce matin. Aucune durée de suspension n’a encore été avancée, mais elle pourrait avoisiner les trois mois. Certaines situations aggravantes justifient cette mesure : utiliser le téléphone au volant à proximité d’une école ou d’un passage piéton.

Pour rappel, utiliser un smartphone au volant est aujourd’hui sanctionné par une amende de 135 € et un retrait de trois points. L’utilisation en question concerne l’appel à l’oreille, l’envoi d’un SMS ou même l’écoute de musique.

À voir aussi : Apple confirme ralentir les performances de ses anciens modèles de smartphones.

Auteur de l'article : Nesrine M.

66 articles publiés

Nesrine Medjeber

Nesrine Medjeber

Nesrine est l'experte en mobile du site MonPetitMobile.com. Elle vous donnera toutes les informations importantes sur les smartphones des différents constructeurs.---> Contacter Nesrine

Donnez votre opinion : commentez !