MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Samsung voit enfin ses brevets validés avec 3 ans de retard

Publié le 13 mars 2020 à 7h35

Hamidouche L.

Pas de commentaire

Pendant que Microsoft annonce le Surface Duo, son nouveau smartphone pliable et pourvu de deux écrans fin octobre 2019, Samsung vient de se voir attribuer l’obtention d’un certain brevet par l’USPTO (United States Patent and Trademark Office). Or, la demande formulée par le constructeur coréen remonte à plus de six ans.

Samsung : un intérêt de longue date pour le smartphone pliable

Le brevet de Samsung déposé en 2013 était déjà plein de promesse. Celles-ci sont d’ailleurs en partie devenues réalités. Samsung a effectivement sorti son premier modèle de smartphone pliable avec le Galaxy Fold. La commercialisation du terminal s’est notamment vue repousser suite à de nombreux défauts dont la fragilité de l’appareil. Cela n’est guère surprenant étant donné la prouesse technique nécessaire pour construire ce produit.

Samsung commercialise enfin son téléphone à l'écran pliable

Le nouveau modèle de téléphone pliable de Samsung, le Galaxy Fold.

Cependant, une différence notoire subsiste entre le brevet déposé et le dernier modèle de Samsung. Le téléphone possède un seul écran pliable. Pourtant les croquis du brevet de 2013 montrent un téléphone pourvu de deux écrans différents et reliés par une charnière.

Samsung victime du favoritisme de l’USPTO en faveur de Microsoft ?

Un téléphone refermable avec deux écrans reliés par une charnière ? Voilà un projet qui ressemble étrangement au Surface Duo, le smartphone au double écran estampillé Microsoft. Cette création annoncée courant octobre et disponible fin 2020 ressemble énormément aux croquis esquissés sur les brevets imaginés par Samsung six ans plus tôt. Étonnant puisque le temps moyen d’attribution d’un brevet est d’une trentaine de mois. La multinationale coréenne aurait ainsi du recevoir une réponse positive au plus tard en 2016. De plus, à l’heure où le protectionnisme est devenu le leitmotiv du président Trump, questionner l’impartialité de l’USPTO n’est pas farfelu.

Microsoft tente de revenir en force sur le marché des smartphones

Le futur modèle du Surface Duo, le téléphone pliable de Microsoft

De là à imaginer que l’USPTO, l’organisme chargé de valider et de distribuer les brevets a volontairement fait traîner le dossier du géant coréen pour favoriser l’américain Microsoft, il n’y a qu’un pas. Une compétition féroce se profile donc entre Microsoft, Samsung et Huawei pour proposer le meilleur smartphone pliable. Les constructeurs devront redoubler de créativité pour séduire la clientèle.

Auteur de l'article : Hamidouche L.

11 articles publiés

Hamidouche Lounici

Hamidouche Lounici

Donnez votre opinion : commentez !