MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Vers un retour de l’OS Android sur les smartphones Huawei ?

Publié le 28 octobre 2019 à 11h22

Marie B.

Pas de commentaire

Le constructeur chinois revient sur sa décision en renouant partiellement avec l’OS de Google. Si un système d’exploitation propre à Huawei n’est pas encore à l’ordre du jour, la marque tente de pallier certaines failles en acceptant une version incomplète d’Android : l’Open Source.

Un seul OS Android lui manque, et tout est dépeuplé pour Huawei

Pour comprendre ce revirement de situation, un petit résumé des évènements entre les deux marques s’impose. Suite à l’embargo imposé par du président américain, Huawei semblait être pris au dépourvu. Loin d’être fataliste, le constructeur chinois a d’abord tenté d’affirmer sa position de leader en annonçant le développement de ses propres OS.

Un nouvel OS pour les smarphones Huawei en attendant une version complète d'Android

Huawei présente son propre OS de secours en conférence, mais reste sur une version incomplète d’Android sur ses smartphones.

Mais très vite, la marque s’est affolée de voir ses ventes de téléphones décroître à vue d’œil. Imposer un nouveau système d’exploitation chinois sur le marché international est déjà bien compliqué, surtout face à des géants aussi bien installés qu’iOS. Les expériences d’Huawei dans le passé en sont d’ailleurs la preuve infaillible. D’échec en échecs, la marque en vient à regretter l’époque Android, ce qui explique ce revirement récent.

Huawei se contentera de l’Open source Android avant de développer son propre OS

Certaines contraintes américaines ont récemment été revues à l’ordre du jour. La Chine a donc pu respirer dans cette période de tensions commerciales, mais l’idylle entre Android et Huawei reste encore bien incertaine. Aujourd’hui, aucun téléphone de la marque ne dispose de la licence développée par Google. Impossible donc d’utiliser certains de ses services natifs tel que Play Store.

Dans ce contexte, Huawei devra donc rapidement développer son propre catalogue d’applications en attendant que son OS soit finalisé. Reste à savoir si les investissements du constructeur seront suffisants pour s’imposer face aux géants Android et d’iOS. Les menottes commerciales de Trump peuvent s’avérer plus serrées qu’on ne le pensait.

Auteur de l'article : Marie B.

4 articles publiés

Marie Barbero

Marie Barbero

Donnez votre opinion : commentez !