MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Huawei sans Android : une menace pour la sécurité américaine selon Google

Publié le 22 juillet 2019 à 12h39

Anaïs H.

Pas de commentaire

 L’affaire Huawei n’en finit pas de connaître des rebondissements. Après une plainte du constructeur déposée contre le gouvernement américain et l’annonce de son propre système d’exploitation, c’est au tour de Google de venir faire les gros titres. Pour rappel, la firme américaine s’est vu dans l’obligation de mettre fin à ses accords avec Huawei, privant ainsi le constructeur de sa licence Android. Toutefois, les choses semblent bouger du côté de Mountain View. Le géant américain vient en effet de déclarer que priver Huawei de son OS entraînerait d’importants risques pour la sécurité américaine.

Google inquiet face à la fin de ses accords avec Huawei

Sans Android, Huawei est dans l’obligation d’utiliser un autre système d’exploitation. La firme chinoise a d’ores et déjà annoncé HongMeng OS, appelé Ark OS en Europe, pour pallier cette perte. Ces derniers jours, certains médias évoquent également la possibilité pour Huawei d’utiliser un OS russe. Ces changements ne semblent toutefois pas plaire à Google qui se dit particulièrement inquiet. D’après le géant américain, le maintien de la licence Android de Huawei relève avant tout de la sécurité nationale.

La perte d'Android a obligé Huawei a développé son propre OS : HongMeng OS

Sans Android, Huawei est obligé de se tourner vers un autre système d’exploitation.

Selon l’entreprise de la Silicon Valey, utiliser seulement la version open source de son système d’exploitation laisserait la porte ouverte à de nombreux piratages. Néanmoins, l’administration Trump ne semble pour l’instant pas convaincue par les arguments mis en avant.

Google : des tentatives en cours pour pousser les États-Unis à revenir sur leur décision

Huawei et le gouvernement chinois ne sont pas les seuls à essayer de faire bouger les choses. Selon le Financial Times, la firme de Mountain View tente elle aussi de convaincre le gouvernement américain de revenir sur sa décision. L’objectif pour elle est bel et bien de pouvoir conserver ses accords avec le constructeur chinois. Outre les problèmes de sécurité, les sanctions américaines provoqueraient en effet la perte de plusieurs centaines de millions d’utilisateurs pour Google. Du côté de Huawei, la volonté de garder Android sur ses smartphones a d’ores et déjà été confirmée.

Auteur de l'article : Anaïs H.

73 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !