MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Coup d’éclat en Turquie : Google prive les futurs smartphones de ses services

Publié le 12 juin 2020 à 9h03

Bruno D.

Pas de commentaire

Le géant américain Google n’apprécie pas qu’on lui casse à tort du sucre sur le dos. La Turquie en paie le prix. Étant accusée d’obliger les utilisateurs de smartphones à utiliser son moteur de navigation Chrome, la société s’est tout simplement retirée du marché commercial des smartphones en Turquie. Et l’impact n’est pas des moindres.

Des mesures sévères aux lourdes conséquences : Google se retire des smartphones turcs

Si Google se fait attaquer, la compagnie contre-attaque. Le gouvernement turc le saura désormais. Suite à des accusations pointant du doigt son emprise sur les consommateurs, l’entreprise américaine a réagi drastiquement. La licence accordée aux smartphones commercialisé en Turquie pour l’utilisation de Google et de ses services a tout simplement été annulée.

Google Chrome mal vu par la Turquie. Android supprimé des futurs smartphones.

Google est diabolisé ? Alors Google prend ses valises et va voir ailleurs

Adieu toutes les applications liées au géant américain : YouTube, Maps, Gmail ou encore Stadia. C’en est fini, également, du Play Store, magasin d’applications pour smartphone. Au revoir, ainsi, à tout service Google Mobile Service pour l’ensemble des fabricants de mobiles distribués en Turquie. Ceux-ci ont été avertis par courrier de la décision de la firme et ne pourront rien faire pour s’y opposer.

Les smartphones déjà fabriqués et distribués ne seront pas impactés. C’est une autre histoire pour tous ceux à venir. Le pack Google disparaissant, c’est Android qui s’effondre en Turquie. Les fabricants des différentes marques n’ayant pas le loisir de créer leur propre alternative au système GMS, les ventes de smartphones en Turquie risquent de chuter rapidement.

Des problèmes en cascades entre Google et les smartphones

C’est déjà la deuxième fois cette année que Google se retire d’un ensemble de téléphones mobiles. Huawei, désormais interdits de transaction avec tout service ou tout sous-traitant américain, est le premier à avoir vécu ça. La décision du président américain a fortement impacté le constructeur chinois qui doit totalement repenser le système d’exploitation de ses smartphones.

C’est donc maintenant à la Turquie de sentir le poids de la puissance Google dans le monde des smartphones. Contrairement à Huawei qui développe l’équivalent du GMS pour ses téléphones, les constructeurs ne vont pas s’amuser à ça juste pour la distribution de leurs mobiles en Turquie.

La Turquie privée des services Google sur les smartphones à venir.

Ankara, la capitale de la Turquie, va devoir faire face à un petit problème téléphonique…

Le peuple turc va désormais devoir subir les conséquences de ces décisions. Des décisions sur lesquelles il n’a probablement eu aucun mot à dire. La Turquie et le détenteur d’Android devront probablement essayer de trouver des compromis, sans quoi, le marché économique de la téléphonie mobile risque de s’effondrer d’un coup. Dans un pays où 80% des smartphones vendus tournent justement sous Android, Google prouve qu’il a en effet un pouvoir démesuré.

Auteur de l'article : Bruno D.

24 articles publiés

Bruno Defrance

Bruno Defrance

Donnez votre opinion : commentez !