MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Téléphone et DAS : comment limiter le risque dû aux ondes électromagnétiques ?

Publié le 8 septembre 2017 à 14h01

Victor M.

Pas de commentaire

L’indice DAS (Débit d’Absorption Spécifique) mesure en Watts par kilogrammes la quantité d’ondes électromagnétiques émise par un appareil en fonctionnement. Des ondes qui peuvent être mauvaises pour la santé.

Cela fait maintenant quelques années que la question agite le monde scientifique. Les ondes électromagnétiques, omniprésentes aujourd’hui, semblent représenter un danger qu’on ne peut encore évaluer. En Europe, la législation fixe ainsi un plafond de 2W/kg de DAS pour les appareil électroménagers, contre 1,6W/k outre-Atlantique. En attendant d’en savoir plus, comment limiter les risques liés au DAS ?

Protéger les personnes vulnérables

Le principal risque lié aux ondes électromagnétiques est le développement de cancers dans les zones exposées. Le cancer étant dû à des troubles hormonaux, certains personnes sont plus vulnérables que d’autres. En effet, les personne malades, les jeunes de moins de 15 ans et les femmes enceintes sont ainsi particulièrement sensibles aux ondes électromagnétiques.

Un DAS élevé est plus dangereux pour les enfants

Le taux de pénétration des ondes électromagnétiques est plus grand chez les enfants

Dans l’idéal, un jeune de moins de 15 ans ne devrait pas avoir de téléphone mobile. De même, il ne faut jamais approcher un téléphone du ventre d’une femme enceinte. Les personnes atteintes de pathologies nécessitant le port d’un implant métallique doivent aussi être vigilantes. Dans leur cas, un téléphone ne doit pas être approché à moins de 20cm dudit implant.

Mettre de la distance

Vous l’avez compris, les ondes électromagnétiques sont dangereuses lorsqu’on se trouve à proximité directe de l’appareil. Il est donc conseillé d’utiliser un kit mains libres pour passer ses appels. Privilégiez un système filaire : les écouteurs sans fil utilisent des ondes bluetooth qui peuvent aussi être dangereuses pour la santé

Il est également fortement conseillé de ne pas garder son téléphone dans sa poche. Un téléphone ne doit jamais être gardé à proximité de la tête, du cœur, ou des parties génitales. Ces organes sont particulièrement concernés par les cancers. Il convient donc de transporter votre téléphone dans votre sac et de le laisser à distance dès que possible.

Limiter l’utilisation de l’appareil

Il est recommandé de ne pas passer plus de 5 appels par jours. De plus, chaque appel ne doit pas excéder les 3 minutes, surtout si vous n’avez pas de kit mains libre. Quoi qu’il en soit, il est préférable d’espacer ses appels d’au moins une heure pour limiter les risques.

Il faut aussi éviter de téléphoner dans certaines conditions, notamment lorsqu’il y a un faible réseau. Si vous passez un appel avec une mauvaise réception, le DAS émis par le téléphone peut être entre 2 et 4 fois supérieur à la normale. De plus, il faut éviter de téléphoner en voiture, où les ondes restent emprisonnées dans la structure métallique du véhicule.

Pensez enfin à éteindre votre téléphone de temps en temps, particulièrement la nuit quand vous le mettez en charge. Dans l’idéal, évitez de le laisser à moins de 50cm de votre tête pendant votre sommeil. Vous pouvez aussi le mettre en mode avion pour couper les émissions d’ondes.

Choisir le bon téléphone

Certains téléphones émettent plus d’ondes que les autres. Pour vous aider, voici la liste des 10 smartphones qui émettent le moins d’ondes actuellement :

  • Samsung Galaxy S7 Edge (0,264)
  • Asus ZenFone 3 (0,278)
  • Samsung Galaxy A5 2016 (0,290)
  • Samsung Galaxy S6 (0,306)
  • Wiko Lenny 3 (0,358)
  • Samsung Galaxy S7 (0,406)
  • Google Nexus 5X (0,42)
  • Samsung Galaxy J5 (2016) (0,453)
  • Samsung Galaxy J3 (2016) (0,477)
  • Lenovo Moto G4 (0,58

Auteur de l'article : Victor M.

43 articles publiés

Victor Malatier

Victor Malatier

Rédacteur en chef, Victor est chargé de la publication des nouveaux smartphones et de l'ensemble des informations des constructeurs.

Donnez votre opinion : commentez !