MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

La 5G sera-t-elle la révolution de demain ?

Publié le 1 mars 2017 à 23h00

Pierre-Yves C.

Pas de commentaire

Un des sujets les plus attendus à la MWC 2017, ce n’est pas un téléphone. Sauf le 3310.Il s’agit en fait d’une technologie : la 5G.

Le passage proche à la 5G

 

1, 2, 3 ou 4G : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de générations de téléphonie sans fil. La première génération est celle de l’analogique, alors qu’avec la 2G, on passe au digital. Ce changement se fait dès 1991, et c’est en 1998 que sera implanté le début du réseau 3G. Le principal changement, c’est la vitesse de transmission des données. On passe cette fois àun débit minimum de 200kbits/s qui fut toujours dépassé en étant soit d’un peu plus de 300kbits/s, voire de 21Mbits/sec selon les régions du monde. C’est enfin en 2008 que s’installe la 4G. Avec elle, et un débit minimum de 20 Mbits/s, sur mobile, c’est la télévision, le gaming et bien d’autres médias qui sont apparus. A chaque fois, l’augmentation du débit permet l’accès à bien d’autres choses. Et c’est là ce qui nous attend avec la 5G.

Que sera la 5G ?

Quand on parle de 5G, l’imaginaire collectif a déjà implanté une image d’un futur ultra connecté ou tous les domaines sont améliorés. On peut bien évidemment se douter que la vitesse de partage des données sera encore augmentée, mais qu’est-ce que cela implique vraiment ? A quoi est-ce que cela nous donnerait accès ?

Pour Samsung, cela donne accès au contrôle à distance d’appareils électroniques et robotiques. Ils sont pour cela passé par une démonstration sur scène. En utilisant un robot contrôlé à distante, ils ont déplacé un simple objet d’un point A à un point B. Ce que cela a prouvé, c’est la précision des appareils de 5ème génération. Ainsi que la rapidité et la stabilité de la transmission.

Concrètement, c’est un débit à 20Gbits/secondes pour une latence d’une milliseconde. Des films seraient téléchargés en quelques secondes seulement. Un réseau 5G offrirait un contrôle de multiple machines depuis des points très éloigné, ce qui est une perspective pleine de promesses pour les champs de la recherche, de l’industrie, de la médecine et bien d’autres. Mais une telle puissance implique une augmentation de la sécurité de nombreux sites. En effet, les virus se propageraient à une vitesse folle et seraient donc bien plus dangereux. Sans compter qu’il faudra protéger les nouveaux secteurs concerné, tels que la médecine.

la 5G, l'avenir du très très rès haut débit ?

Une 5G encore floue

Au fond, les apports réels de cette 5G sont pour le moment encore très vagues, et cette simple démonstration montre malgré tout de grandes capacités. Ceci étant, la 4G a encore de quoi faire et ne sera pas remplacée avant encore un bon moment. On peut noter que Huawei a révélé un router 5G pour déjà accélérer les communications. La 5G sera peut-être là plus rapidement, même si beaucoup de choses sont encore à mettre en place.

Auteur de l'article : Pierre-Yves C.

102 articles publiés

Pierre-Yves Coulbeaux

Pierre-Yves Coulbeaux

Rédacteur web. Féru d'informatique et de nouvelles technologies. ---> Contacter Pierre-Yves

Donnez votre opinion : commentez !