MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Interdire Huawei en Grande-Bretagne, une très mauvaise idée selon l’ambassadeur de Chine

Publié le 10 juillet 2019 à 11h43

Anaïs H.

Pas de commentaire

La 5G commence peu à peu à faire son apparition dans différents pays du monde. En Europe, la Grande-Bretagne propose, depuis le 30 mai 2019, ce nouveau réseau dans six villes. L’opérateur EE est pour l’instant le seul à le rendre disponible. Il sera toutefois bientôt suivi par ses concurrents, dont notamment Vodafone, qui ne cache pas ses liens avec Huawei. La firme britannique compte en effet sur le constructeur chinois pour le lancement de  son réseau 5G. En Grande-Bretagne, le gouvernement se montre toutefois méfiant et envisage l’exclusion de la société chinoise. En réponse, l’ambassadeur de Chine à Londres vient de déclarer qu’interdire Huawei du marché britannique aurait des conséquences importantes sur les relations entre la Grande-Bretagne et l’Empire du Milieu.

L’exclusion de Huawei, un sujet omniprésent en Grande-Bretagne

Lors de sa visite à Londres début juin, Donald Trump a appelé les Britanniques à prendre des mesures contre Huawei. Accusé d’espionnage pour le compte de la Chine, le constructeur doit ainsi faire face à la méfiance d’un bon nombre de gouvernements. Malgré cela, la Grande-Bretagne n’a pas encore tranché officiellement sur l’exclusion de la firme chinoise dans son déploiement 5G.

Un ministre britannique dévoile les informations confidentielles concernant le rôle de Huawei en Grande-Bretagne

Le ministre britannique de la défense, Gavin Williamson, destitué après avoir fait fuiter les conclusions du Conseil de sécurité national concernant Huawei.

Le Conseil de sécurité national du pays s’est toutefois prononcé, au courant du mois de mai, pour l’exclusion de Huawei, du moins en ce qui concerne les secteurs « sensibles » de la 5G. Le gouvernement britannique recommande néanmoins d’autoriser le constructeur à intervenir, mais ce de façon limitée dans les autres secteurs. L’opérateur britannique Vodafone maintient de son côté son partenariat avec Huawei afin de lancer prochainement son propre réseau 5G.

Londres : l’ambassadeur de Chine s’exprime sur la possible exclusion de Huawei

Exclure Huawei du marché de la 5G britannique serait très préjudiciable pour la Grande-Bretagne, selon les propos de l’ambassadeur chinois en poste à Londres. Même si le Conseil de sécurité national a d’ores et déjà débattu de la question, aucune décision officielle n’a pour l’instant été prise. Pour être fixé sur son sort, Huawei doit donc attendre fin juillet, au moment où Theresa May quittera ses fonctions.

Sans Huawei, la Grande-Bretagne doit s'attendre à des répercussions de la part de la Chine

Une exclusion de Huawei pourrait détériorer les relations commerciales entre la Chine et la Grande-Bretagne.

Afin d’anticiper cette prise de décision, l’ambassadeur de Chine vient de déclarer publiquement qu’exclure Huawei « serait adresser un très mauvais message ». Il précise aussi qu’une telle mesure aurait « des effets négatifs », à la fois sur le commerce et les investissements. Pour finir, il ajoute que, dans ce cas de figure, les relations commerciales entre la Grande-Bretagne et la Chine se retrouveraient fortement détériorées.

À voir aussi : le premier smartphone 5G de Honor annoncé pour fin 2019.

Auteur de l'article : Anaïs H.

38 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !