MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Malgré les sanctions contre Huawei, Honor annonce la sortie de son premier smartphone 5G pour fin 2019

Publié le 16 juin 2019 à 13h23

Anaïs H.

Pas de commentaire

Les sanctions imposées par les États-Unis à Huawei, dont notamment l’interdiction pour les entreprises américaines de commercer avec le fabricant, ont des conséquences directes sur le constructeur. Néanmoins, la firme chinoise peut compter sur la 5G pour limiter les dégâts et rester concurrentielle. Dans cette optique, sa branche Honor annonce d’ores et déjà la sortie de son premier smartphone 5G. Ce dernier est prévu pour la fin de l’année 2019.

Un premier smartphone 5G pour Honor, certainement suivi par d’autres modèles

Le président de Honor, Zhao Ming, vient de confirmer la date de sortie de son premier smartphone 5G, qui est fixée pour le 4ème trimestre de l’année 2019. Cette information avait en effet déjà été rendue publique en septembre 2018, lors de World INS Conference de Pékin. Honor précisait également à cette occasion son envie d’intégrer, dès 2020, le top 5 mondial des constructeurs de smartphones. Face aux sanctions américaines, les consommateurs craignaient toutefois que la firme ne tienne pas sa promesse.

zhao ming prépare la sortie d'une premier smartphone 5G honor

Zhao Ming, le président de Honor, confirme la sortie d’un smartphone 5G pour la fin 2019.

Les déboires rencontrés par Huawei, la maison mère de Honor, ne semblent cependant pas freiner le constructeur dans ses projets, bien au contraire. D’après les rumeurs, le smartphone 5G mis en vente pourrait être le Honor View 30 ou bien encore le Honor Magic 3. La firme semble en outre prête à proposer rapidement d’autres appareils compatibles.

Malgré la perte de la licence Android, Honor est confiant quant au succès de ses prochains smartphones

En tant que filiale de Huawei, Honor n’est pas exempt des sanctions imposées par le gouvernement américain. La marque doit par conséquent elle aussi faire face à la perte de sa licence Android. Si aucune solution ne se présente, ses utilisateurs devront alors se contenter d’Ark OS. Malgré ces déboires, Zhao Ming se dit confiant. Il affirme effectivement que son groupe possède des technologies de pointe dans différents domaines, dont notamment la 5G.

Auteur de l'article : Anaïs H.

38 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !