MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Pokémon Go : pourquoi les joueurs Nintendo sont moins au rendez-vous ?

Publié le 1 mars 2017 à 23h26

Pierre-Yves C.

Pas de commentaire

Quand Pokémon Go est sorti, ce fut le carton immédiat. Pourtant, les autres joueurs de pokémon, ceux de la 3DS, ne sont pas aussi friands de l’application mobile que les autres.

Une application avant d’être un jeu.

Pokemon GO, ce n’est pas un jeu, c’est une application. Cela paraît anodin, mais il y a une différence réelle entre les deux notions.

Pokémon Go VS Pokémon

Une application, c’est généralement un outil du quotidien, pour s’aider à trouver son chemin ou un lieu précis. Ou même pour s’organiser et trouver des horaires de cinéma. Un jeu, ce n’est pas une aide du quotidien, c’est une occupation pleine. Si vous comparez Pokémon Soleil & Lune, édité par Game Freaks pour Nintendo et The Pokemon Company, et Pokemon GO, développé par Niantic pour The Pokemon Company, vous n’allez pas trouver la même chose du tout.

L’application mobile vous invite à vous promener dans votre ville pour débusquer les petites bestioles, en capturer un maximum, leur faire manger des bonbons pour qu’ils grandissent et deviennent plus fort. Ainsi, l’appli vous invite à vous promener et découvrir votre propre environnement. De son côté, le jeu vous invite toujours à capturer, mais cette fois pour faire combattre, entrainer, constituer une équipe. Tout ou presque se déroule dans le jeu, si ce n’est les échanges en ligne pour lesquels vous pouvez rencontrer d’autres joueurs.

Dans le premier cas, l’essentiel du jeu se passe par l’évolution dans la réalité, et dans le second, par l’exploration d’un monde virtuel.

Un jeu vidé de son essence

Pour les joueurs consoles, l’application mobile ne sera certainement qu’un gadget de promenade. Pourquoi ? Simplement parce que l’expérience proposée est loin de celle des jeux sur consoles. Sur ceux-ci, le joueur entraine par le combat ses monstres pour  gagner une série de duel de plus en plus difficile. Ensuite, beaucoup passe par le combat en ligne qui se présente d’une façon très différente : chaque bestiole possède quatre attaques parmi lesquelles le dresseur peut choisir. Il doit utiliser les types à son avantage et construire une stratégie sur la base des 18 types existant dans le jeu.

Les jeux cartouches sont restés populaires car ils n’ont cessé d’apporter une profondeur de jeu à la licence. Pokémon Go visant un plus grand public, les enjeux n’étaient plus les mêmes et il fallait simplifier les choses. Autant, les joueurs cartouches ont eu 20 ans pour s’entrainer, les joueurs mobiles ont dû tout découvrir dans la foulée.

Pokémon

Un combat sur console avec les différents éléments à l’écran

D’autres joueurs

L’application est au fond plus proche du casual gaming que de ce que les jeux originaux proposent. Le public n’est juste pas le même, et donc bien évidemment, le jeu ne pouvait pas proposer la même chose. Pas de quoi s’étonner alors que les joueurs d’origine aient un peu boudé l’application de Niantic.

Auteur de l'article : Pierre-Yves C.

102 articles publiés

Pierre-Yves Coulbeaux

Pierre-Yves Coulbeaux

Rédacteur web. Féru d'informatique et de nouvelles technologies. ---> Contacter Pierre-Yves

Donnez votre opinion : commentez !