MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Qualcomm : une faille touche 40% des smartphones équipés de Snapdragon

Publié le 7 mai 2021 à 18h02

Julie F.

Pas de commentaire

C’est une bien sombre nouvelle pour le fabricant américain de puces. Il a récemment été dépassé par MediaTek, et maintenant une faille dans ses puces est révélé au grand jour.  Cette faille n’est d’ailleurs pas anodine, et affecte également les puces récentes compatibles avec la 5G. C’est un souci qui pourrait grandement affecter la société américaine Qualcomm dans ses rapports avec les constructeurs de smartphones. Une solution pourrait avoir été trouvée, mais est-elle efficace pour tous ?

Les données personnelles des usagers misent à mal par la faille Qualcomm ?

C’est le plus grand problème des appareils électroniques : les piratages. Il faut sans cesse se méfier de tous les liens croisés, et pas seulement. La faille trouvée dans les puces Snapdragon de Qualcomm laisserait une brèche pour que les pirates informatiques puissent entrer plus facilement. 30% des smartphones pourraient être exposés à des écoutes téléphoniques. Le virus dont il est question actuellement concerne l’installation d’une application. Tous les possesseurs de smartphone sous le système d’exploitation Android équipés d’une puce Snapdragon doivent se montrer très prudents concernant les applications.

faille puce qualcomm

La technique du cheval de Troie est d’ailleurs la plus employée : les pirates informatiques s’infiltrent dans le mobile grâce à un lien ou une application pour ensuite parvenir à voler les données des utilisateurs. Une fois le code du pirate inscrit dans le smartphone, il peut faire tout ce dont il a envie : contrôler le téléphone à distance ou encore mettre sur écoute le propriétaire. Il n’est pas toujours visible au premier coup d’œil que l’appareil a été piraté.

Quelles mesures sont prises par le fabricant américain ?

C’est la question que tout le monde se pose. Qualcomm compte réagir, mais comment ? C’est déjà un coup dur d’avoir été dépassé par MediaTek, et cette nouvelle n’aide pas à rebooster les ventes des Snapdragon. Pourtant, en deux mois, l’Américain a réussi à trouvé une solution qui pourrait fonctionner. Cependant, elle n’arrivera pas tout de suite. Qu’est-ce que la solution ? Tout simplement un patch qui devrait bloquer cette brèche.

qualcomm faille puce

Tous les appareils ne pourront pas en profiter en même temps. Et pour cause, chaque constructeur à sa propre fonctionnalité. Qualcomm doit donc livrer chacun d’eux, et ce sont ensuite les constructeurs eux-mêmes qui vont installer ce patch dans une mise à jour. Ainsi, tous les usagers n’auront pas la solution en même temps. Il faut donc se montrer patient avant que la sécurité soit renforcé. Une fois le patch en place, il est tout de même plus prudent de rester attentif aux applications proposées pour éviter tous piratages.

Auteur de l'article : Julie F.

12 articles publiés

Julie Filliger

Julie Filliger

Donnez votre opinion : commentez !