MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Que signifie #iPhoneRevolt : la polémique au sujet du nouvel iPhone X d’Apple ?

Publié le 8 novembre 2017 à 15h24

Elsa M.

Pas de commentaire

A l’occasion d’une tribune publiée dans le Monde, un collectif d’intellectuels dénoncent l’iPhone. Ce dernier pointe l’obsolescence programmée, sa volontaire difficile réparation, le jour même où une évaluation de la facilité de réparation du dernier iPhone X vient d’être établie. Avec le hashtag #rejectiPhone, et #iPhoneRevolt, le collectif s’est fédéré autour de la sortie du dernier-né de la génération iPhone d’Apple. D’où provient la polémique ? Comment se traduit-elle ?

Une prise de position symbolique

Ce n’est pas la première fois que des voix s’élèvent lors de lancements de nouveaux smartphones. Car ces démonstrations de technologie et d’innovation  ne font pas l’unanimité. Le groupe anticapitaliste Attac relaie le mouvement. Les réticences dont cet objet technologique est la cible y sont résumées. Le principal argument : l’exploitation mondialisée des ressources dont l’iPhone est le résultat. Il voit le jour avec des composants rares extraits en Afrique dans des zones de conflits. Le smartphone est façonné par une  main d’oeuvre chinoise. Sa conception initiale américaine.  Depuis des années, des milliards de smartphones ont été vendus dans le monde.

Apple, entreprise mondialisée

Apple qui conçoit les iPhone, pointée du doigt pour l’exploitation des ressources et de la main d’oeuvre à la sortie de son dernier iPhone X.

En réalité, c’est donc principalement contre le symbole de l’internationalisation du travail et de la mondialisation économique que se dirige le manifeste. Il dénonce ainsi quelque chose de plus global, qui a trait à nos modes de vies. Et qui a des impacts sur la vie de milliers de personnes dans le monde.

Autre fait saillant, la publication de “Paradise Papers”. Ces derniers viennent dénoncer la fraude fiscale de l’entreprise Apple. Outre la publication aujourd’hui de ce nouveau dossier, le lancement du dernier téléphone avait aussi été l’occasion de manifestations. Mais le mouvement #iPhoneRevolt fait surtout parler de lui sur les réseaux sociaux.

Une campagne de communication

Exemple de tweet relayant les informations du collectif faisant campagne contre les iPhone, partagé sur Twitter

Partagé sur Twitter, ce post a été partagé. Une campagne de sensibilisation qui s’appuie elle-même sur les outils du web comme les réseaux sociaux.

La campagne de communication de la part de ce collectif vise à sensibiliser les citoyens. Dans les lignes du métro parisien, le 3 novembre, les passagers ont pu découvrir sur des affiches les ouvriers en charge de fabriquer les mobiles d’Apple. Ce que le manifeste prône, c’est de ne plus considérer les avancées technologiques comme des “révolutions”. De cesser d’utiliser ce champ lexical, qui suppose un changement radical, là où il y a en réalité une continuité dans la recherche du perfectionnement. Le collectif investit ainsi la thématique de la “révolution technologique” en invitant à se questionner sur la durabilité, sur les considérations écologiques et humaines des nouveaux mobiles produits.

Les internautes expriment parfois des points de vue inattendus lors de cette campagne : ici l'un d'entre eux souligne le fait que les nouveautés n'interpellent et ne concernent pas tout les citoyens.

Les réactions sont variées : un internaute souligne la nécessité de nuancer le propos au sujet de l’obsolescence programmée sur Twitter.

A ce sujet, des actions concrètes sont proposées aux citoyens : s’intéresser au mode de fabrication, penser à des réparations plus systématiques pouvant être réalisées. Sur les réseaux sociaux, les citoyens utilisent donc le hashtag #iPhoneRevolt. Avec une utilisation qui vient justement nuancer la campagne.

Auteur de l'article : Elsa M.

41 articles publiés

Elsa Mokrane

Elsa Mokrane

Tests, critiques, avis tranchés... Elsa vous aidera à choisir votre smartphone en vous donnant le maximum d'informations possibles sur les derniers mobiles. ---> Contacter Elsa

Donnez votre opinion : commentez !