MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Applications Android : les VPN à éviter, 38% d’entre eux infectés par des malwares

Publié le 30 janvier 2017 à 14h51

Louis V.

Pas de commentaire

Dans son duel à distance avec l’iOS d’Apple, c’est une mauvaise nouvelle qui vient d’être annoncée pour Android. Un récent rapport indique que 38% des applications VPN proposées pour le système d’exploitation sont infectées. Si cette proportion est inquiétante, d’autres chiffres viennent assombrir le bilan.

VPN Android : 82% accèdent aux données sensibles, 18% ne cryptent pas l’activité

Les VPN (Virtual Private Network), terme expliqué dans cet article, proposés sous Android ne sont pas fiables. C’est ce que révèle une récente étude. Appréciés des utilisateurs pour leur capacité à rendre invisible la navigation sur le web, les VPN seraient porteurs de malwares. Ce serait effectivement le cas pour au moins 38% d’entre eux. Mais la sonnette d’alarme peut être tirée pour d’autres raisons. Si le pourcentage est élevé, l’information est d’autant plus inquiétante que le nombre d’applications disponibles sur le Google Play store le sont également. Les responsables de l’étude en ont effectivement dénombré 283. Au total, ce serait donc plus de 100 d’entre elles qui seraient concernées. Les malwares sont des logiciels malveillants qui ont pour but de nuire à un système. Ils peuvent espionner les informations transmises par le téléphone et réaliser des actions en passant par le forfait mobile du smartphone de la personne infectée. Dans le cas présent, sur les 38% détectés, seule une minorité pourrait réellement être néfaste. Le fait est que les utilisateurs doivent rester sur leurs gardes.

L’étude a été menée uniquement sur des applications gratuites. Pour autant, si cette gratuité peut expliquer certaines lacunes, d’autres éléments soulèvent le scepticisme. Il apparaît effectivement que sur l’ensemble des VPN testés, plus de 80% demandent l’accès aux données privées. Pour ce type d’application, une telle requête est surprenante dans la mesure où elles ont pour vocation d’offrir une certaine liberté.

Parmi les mauvais élèves, certaines applications sont (très) bien évaluées

C’est un élément qui atteste que les utilisateurs n’ont pas forcément conscience de ce qu’ils utilisent. Si les plus aguerris peuvent s’en douter, les novices seront certainement surpris par le reste du bilan. Sur l’ensemble des applications évaluées, un classement a été établi par l’Organisation Fédérale pour la Recherche Scientifique et Industrielle (CSIRO). Ce classement recense les pires applications VPN. Parmi elles, les 10 premières de ce classement peu flatteur étaient encensées par les utilisateurs. Leurs notes dépassaient effectivement les 4 étoiles sur 5 possibles. Si le bilan est sombre, les enseignements à en tirer sont clairs. Si les utilisateurs souhaitent conserver une certaine part de liberté, les VPN gratuits sont à oublier. Et cela est valable tant pour la sécurité que l’efficacité du service. Les amateurs de VPN ont donc tout intérêt à favoriser les applications payantes.

Auteur de l'article : Louis V.

11 articles publiés

Louis Vazart

Louis Vazart

Geek dans l'âme, Louis nous parle tous les jours des derniers smartphones et des futurs modèles des constructeurs.

Donnez votre opinion : commentez !