MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

5G : les français mitigés sur son déploiement

Publié le 19 septembre 2020 à 15h03

Louis O.

Pas de commentaire

Les doutes s’accumulent sur la 5G après les craintes de son installation en France. La 5G suscite un débat mondial notamment à cause des risques sur la santé et la pollution à l’environnement. Depuis que les opérateurs ont l’intention d’installer ce nouveau débit internet mobile, les Français sont méfiants. En effet, des collectifs de citoyens manifestent contre cette technologie. Pourtant, elle assure un débit 10 à 30 fois plus élevé. Il s’avère que contrairement à la 4G qui n’a pas suscité de débat, les Français adhèrent moins à ce nouveau débit internet.

Les autorités tentent de rassurer et de minimiser les dangers de la 5G

Les autorités françaises essayent de justifier le déploiement de la 5G en France. La FFT, Fédération Française des Télécoms, s’est exprimée par la voix de son Président, M. Nicolas Guerin dans le quotidien le Parisien. Il évoque les craintes qui entourent la 5G et la défiance qu’elle suscite. Elle fait l’objet d’actions malveillantes, parmi les sabotages d’antennes-relais et de nombreux recours juridiques sont à l’étude. Nicolas Guerin, le secrétaire général de Orange, défend le développement de la 5G. Une nécessité pour les opérateurs télécoms qui affichent un retard par rapport aux autres puissances comme les États-Unis ou la Corée du Sud.

La 5G suscite de la réticence de la part des Français.

La 5G arrive en France non sans inquiétude de la part des Français.

Le secrétaire général de Orange élu depuis le 15 juin plaide pour le déploiement de la 5G dans l’intérêt des opérateurs télécoms. Il répond aux adversaires de la 5G, que cette technologie est plus fiable et respectueuse de l’écologie. Selon le Président de la Fédération Française des Télécoms, sa consommation serait, en effet, plus faible que la 4G. Orange a apporté un élément de réponse avec le programme de veille avancée qui évite le gaspillage d’énergie. Nicolas Guerin complète son argumentaire contre ceux qui dénoncent les problèmes liés à la santé. Le secrétaire général d’Orange s’appuie sur une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé pour défendre son utilisation.

Les enchères à 2 milliards d’euros prévues en septembre pour les opérateurs télécoms en France

La 5G débarque en France dans les prochains mois. Les opérateurs ont dix jours entre le 20 et 30 septembre pour se positionner sur les enchères. Un calendrier qui divise les opérateurs télécoms. Bouygues Telecom et SFR plaident, en outre, pour un report du calendrier. Orange et Free sont plus réticents sur la rapidité du Gouvernement. Pour eux, le Gouvernement fait une erreur en voulant aller vite. Pourtant le numéro un des télécoms et la filiale d’Iliad se positionnent d’ores et déjà sur ces enchères. Ils ont l’intention de mener des investissements massifs. De toute façon, plusieurs lots de fréquences sont à distribuer.

Nicolas Guerin répond aux inquiétudes que suscitent la 5G.

La 5G arrive en France et Nicolas Guerin, le patron de la Fédération Française des Télécoms prend la parole pour légitimer son déploiement.

Le déploiement commercial devrait suivre en décembre avec les premiers forfaits mobiles. Ils sont accompagnés des premiers smartphones compatibles 5G, parmi eux, Samsung, Xiaomi et Huawei ont préparé leur arrivée sur le marché Français : A51, Mi 10, P40 pro pour ne citer qu’eux.

Auteur de l'article : Louis O.

51 articles publiés

Louis Oeuvrard

Louis Oeuvrard

Donnez votre opinion : commentez !