MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Apple contraint d’abandonner le marché russe à cause d’une loi à venir ?

Publié le 22 mars 2020 à 8h24

Hamidouche L.

Pas de commentaire

Suite à la nouvelle réglementation qui devrait entrer en vigueur en Russie au mois de juillet, Apple devra pré-installer certaines applications russes sur ses téléphones.  Une contrainte à laquelle Apple aura probablement du mal à se soumettre.

La Russie poserait un ultimatum à Apple avec cette proposition de loi

Oleg Nikolaev est le parlementaire ayant proposé cette nouvelle loi. L’homme politique a déclaré “quand nous achetons des appareils électroniques complexes, ils ont déjà des applications pré-installées, la plupart venant de l’Ouest“. Considérant cela, le souhait du parlementaire est simple : proposer des applications alternatives à celles d’Apple. Cependant, les Russes possédant un iPhone seront libres d’installer les applications du constructeur s’ils le souhaitent.

Apple doit prendre un risque ou quitter le marché russe.

Apple peut-il faire confiance au gouvernement russe ?

L’ombre de la guerre froide plane visiblement toujours au-dessus du Kremlin. Les parlementaires russes souhaitent ainsi limiter l’influence des produits étrangers chez eux et en particulier ceux venant des États-Unis. Si l’Américain assure que la sécurité des données des utilisateurs de leurs produits est une priorité, la firme américaine craint que la Russie utilise ces pré-applications pour espionner ses citoyens.

Apple effrayé à l’idée que la vie privée de ses utilisateurs soit menacée

Difficile de blâmer Apple pour sa méfiance. L’actualité est effectivement pleine de ce genre de scandales : Huawei par exemple espionnerait ses clients aux États-Unis, ou encore quatre russes présumés espions, expulsés des Pays-Bas en octobre 2018. Ces faits divers ne risquent pas d’instaurer un climat de confiance entre les décisionnaires occidentaux et orientaux. Cela dit, la méfiance à l’égard des Russes est-elle justifiée ?

La Russie pourrait pratiquer de la surveillance de masse.

L’entreprise américaine craint que la Russie souhaite espionner ses citoyens.

Les motivations de la Russie demeurent floues. L’objectif de cette loi pourrait véritablement être de la mise en avant de produits russes. Cela permettrait aux développeurs d’applications du pays de gagner en utilisateurs et donc en visibilité. Cependant, Apple, en approuvant cette demande, craint le pire pour les utilisateurs de ses terminaux. La Russie suivrait-t-elle le chemin de son voisin chinois en matière de surveillance de masse ? Une chose est sûre, le constructeur doit prendre une décision : se plier à cette nouvelle législation ou quitter son marché en Russie.

Auteur de l'article : Hamidouche L.

17 articles publiés

Hamidouche Lounici

Hamidouche Lounici

Donnez votre opinion : commentez !