MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Les équipements fabriqués en Chine bientôt tous interdits aux États-Unis ?

Publié le 28 septembre 2019 à 10h48

Anaïs H.

Pas de commentaire

Après avoir sanctionné Huawei, les États-Unis envisagent de pénaliser toutes les firmes fabriquant des équipements en Chine. Selon le Wall Street Journal, il semble que l’administration Trump ne soit pas prête à apaiser les tensions avec le gouvernement chinois. Cette nouvelle interdiction concernerait essentiellement les équipements destinés au déploiement de la 5G. En plus de Huawei, d’autres équipementiers se retrouveraient pénalisés tels que Nokia ou bien encore Ericsson.

États-Unis : Trump refuse une 5G « made in China »

L’interdiction de tous les équipements 5G fabriqués en Chine est le nouveau sujet d’actualité dans le monde de la technologie. Le Wall Street Journal vient de révéler que la Maison Blanche envisagerait sérieusement d’exclure tous les produits ayant été fabriqués sur le sol chinois. Ces derniers s’avèrent pour l’instant utilisés par différents opérateurs de téléphonie américains afin de déployer le réseau 5G du pays.

Apple a d’ores et déjà demandé à ses sous-traitants d’envisager de quitter la Chine.

Les constructeurs forcés de délocaliser leur production hors de Chine

À l’image d’Apple qui pense à quitter la Chine, d’autres constructeurs se doivent d’envisager cette option. Beaucoup d’entre eux fabriquent en effet leurs équipements sur le sol chinois. Samsung, Ericsson et Nokia seront ainsi en première ligne de cette nouvelle mesure. Si les États-Unis adoptent cette nouvelle réglementation, ces firmes n’auraient pas d’autres choix que de délocaliser leur production hors de Chine. La principale crainte du gouvernement américain est que des ingénieurs chinois puissent s’infiltrer dans les usines présentes en Chine afin de détourner certains composants.

Auteur de l'article : Anaïs H.

67 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !