MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Nokia annonce dépasser Huawei en termes de contrats commerciaux 5G

Publié le 18 juillet 2019 à 11h57

Anaïs H.

Pas de commentaire

Après avoir perdu ses partenariats avec les entreprises américaines, Huawei compte sur la 5G pour rester dans la course. Bien que l’Europe n’ait encore pris aucune décision le concernant, le constructeur a tout de même du souci à se faire. Son concurrent finlandais, Nokia, vient en effet d’annoncer avoir conclu plus de contrats commerciaux 5G que lui. L’entreprise européenne annonce de surcroît qu’elle commence à profiter des déboires rencontrés par Huawei.

Contrats 5G : Nokia et Huawei au coude-à-coude

En Europe, trois acteurs de la téléphonie se partagent 80% du marché de la 5G. Bien que Huawei reste un acteur indispensable dans cette partie du monde, Nokia vient de prendre la première place. Federico Guillen, le directeur de la firme finlandaise, déclare en effet avoir conclu 42 contrats commerciaux, soit 2 de plus que le constructeur chinois. Ericsson reste quant à lui en troisième position avec 19 contrats 5G signés.

Bien que la firme finlandaise vient de passer en tête, Huawei reste un partenaire indispensable pour l’Europe. Selon un rapport de la GSMA, développer la 5G sans le constructeur chinois coûterait, à cet égard, 55 milliards d’euros supplémentaires à l’Union européenne. De plus, sans Huawei, les Européens accuseraient un retard de 18 mois, nécessaire pour le remplacement de toutes les infrastructures de Huawei.

Même si Nokia vient de passer en tête, Huawei représente un partenaire indispensable pour la 5G en Europe

L’Union européenne peut difficilement se passer de Huawei dans le déploiement de son réseau 5G.

Nokia de plus en plus favorisé par les déboires de Huawei

Le directeur de Nokia précise également que, depuis quelques semaines, sa société commence à ressentir les conséquences des sanctions américaines pesant contre son concurrent chinois. Il mentionne que les pays européens, qui n’ont pas encore défini clairement leur position face à Huawei, montrent un intérêt grandissant à sa firme. Federico Guillen indique également que de plus en plus de partenaires se tournent vers Nokia pour l’équipement de leurs infrastructures 5G. En France, la présence de Huawei semble tout de même se confirmer. Le gouvernement a en effet annoncé ne pas vouloir freiner la firme chinoise dans le développement de ce nouveau réseau.

À voir aussi : pour rester dans la course, Huawei veut proposer des smartphones 5G à des prix attractifs.

Auteur de l'article : Anaïs H.

45 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !