MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

HarmonyOS : lancement du nouveau système d’exploitation de Huawei

Publié le 3 juin 2021 à 17h07

Julie F.

Pas de commentaire

L’ancien président américain, Donald Trump, avait placé un embargo sur Huawei. Ce dernier ne pouvait alors plus utiliser Android comme système d’exploitation sur ses smartphones.  Cette décision avait alors fait beaucoup de bruit dans le monde du smartphone. Et c’est ainsi que Huawei s’est fait détrôner du palmarès des ventes de smartphones dans le monde. En effet, les usagers n’ayant plus accès aux applications Android sur les téléphones mobiles, ils se sont donc tournés vers des marques concurrentes. HarmonyOS sera-t-il à la hauteur des espérances des clients ? Il n’est pas encore certain que cela séduise les consommateurs. La conférence du 2 juin révèle alors plus d’informations sur ce nouveau système d’exploitation.

Quelles différences entre Android et le système d’exploitation de Huawei ?

Ce 2 juin, Huawei a tenu une conférence afin de présenter notamment son tout nouveau système d’exploitation : HarmonyOS. Ce dernier vise à remplacer Android, par obligation plutôt que par choix. Le géant chinois s’est d’ailleurs calquer sur le système d’Android, l’interface étant très ressemblante. Evidemment, quelques différences sont notables, bien que peu nombreuses. Les icônes peuvent être transformées en Widget très facilement et le tiroir d’applications est, quant à lui, absent. Ce n’est pas sans raison puisque le constructeur est plutôt parti sur des dossiers pour ranger les applications.

harmonyos lancement huawei

HarmonyOS est tourné vers la domotique. En effet, la volonté de Huawei est de pouvoir connecté tous ses objets entre eux avec ce système d’exploitation. De la sorte, en un glissement de doigt, l’usager peut envoyer une vidéo sur sa télévision ou lancer une musique sur son enceinte. Ce n’est pas une grande nouveauté puisque des systèmes d’exploitations existants le font déjà. Cependant, cela montre la direction que souhaite prendre Huawei pour son système d’exploitation. Il ne reste plus qu’à attendre de savoir si les consommateurs vont être séduits par cette interface et son fonctionnement.

Il est important de savoir que, de par l’embargo américain, HarmonyOS ne va donc pas fonctionner avec les applications de Google. Toutes les applications vont être sur App Galery. C’est une donnée importante pour les utilisateurs. Ceux qui souhaitent rester sous Android peuvent ne pas être séduits par ce système d’exploitation. Cette version 2.0 a encore le temps de s’améliorer pour séduire un maximum de clients.

L’arrivée d’HarmonyOS sur les smartphones français, qu’en est-il ?

Le lancement d’Harmony OS va se faire mondialement. Ainsi, pas de délais d’attente entre la Chine et l’Hexagone. Il s’avère que la population chinoise a déjà pu tester la version bêta. Mais la version 2.0 va bien être commercialisée à l’échelle mondiale, en même temps. Le premier produit a être équipé de ce système d’exploitation est le MatePad Pro. Ainsi, la tablette va donner un aperçu aux usagers de l’interface, qui va encore être amélioré par la suite. Même si pour l’instant HarmonyOS ressemble fortement à Android, Huawei garantit que les différences vont grandir au fur et à mesure.

huawei lancement harmonyos

Les premiers smartphones qui seront équipés nativement d’HarmonyOS devraient être la gamme P50. Leurs modèles sont généralement appréciés du grand public, mais les ventes se sont retrouvées avec une drastique baisse due à l’embargo américain. HarmonyOS pourra-t-il redresser la barre ? Il faudra patienter encore quelque temps avant de le savoir. Pas de panique pour les possesseurs d’un smartphone Huawei sous Android, le nouveau système d’exploitation n’a pas vocation à être installé sur les anciens appareils de la marque. Il ne va donc être qu’installé sur les prochains modèles. Android va donc bien toujours être disponible pour les autres.

Auteur de l'article : Julie F.

12 articles publiés

Julie Filliger

Julie Filliger

Donnez votre opinion : commentez !