MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

L’application TikTok a-t-elle trouvé en Resso son successeur polémique ?

Publié le 6 mars 2020 à 12h40

Sophie P.

Pas de commentaire

Avec plus de 500 millions d’utilisateurs actifs, TikTok atteint la troisième position au classement des applications mobile les plus téléchargées. Malgré ses 1,5 milliards de téléchargements depuis son lancement (2016), tout le monde ne semble pas adhérer à TikTok. Entre succès et scandales, ByteDance, la maison mère de TikTok, lance une nouvelle application : Resso.

L’application mobile TikTok doit son succès aux 12-16 ans

Anciennement Muscial.ly, l’application mobile TikTok est créée par un groupe d’amis qui souhaite promouvoir le partage des goûts musicaux. L’application permet de créer de courtes vidéos de 15 secondes sur un fond musical, laissant alors place à la créativité. Danse, recettes de cuisine, tutos maquillage : les utilisations de la plateforme se diversifient.

TikTok l'application des adolescents

Le réseau social TikTok rassemble plus de 500 millions d’utilisateurs.

De base utilisée pour le partage autour de la musique, TikTok se voit aujourd’hui comparée à Vine. Le nombre de vidéos humoristiques qu’elle comptabilise lui vaut sûrement cette comparaison. L’application est très prisée par les adolescents, et notamment les 12-16 ans, qui constituent la majeure partie de ses utilisateurs ; mais l’application séduit également les plus jeunes.

Quelle est la vocation de Resso, la nouvelle application par l’équipe de TikTok ?

La nouvelle création de ByteDance repose toujours sur la musique, et est cette fois assimilée à Spotify ou Deezer. Resso permet d’écouter ses titres préférés pendant que leurs paroles défilent sur l’écran, un peu comme un karaoké. Il est également possible de commenter les musiques, mais aussi de réaliser des gifs ou de courtes vidéos. Les créateurs de Resso se sont probablement inspirés du succès de TikTok pour développer cette fonctionnalité.

Resso est la nouvelle application de ByteDance, créateurs de TikTok

La maison mère de TikTok se lance dans une nouvelle aventure : l’application Resso.

Actuellement en test en Inde et en Indonésie depuis six mois, Resso semble avoir un fort potentiel de croissance. L’application étant en phase de bêta-test, il est impossible pour le moment d’avoir plus d’informations sur la sécurité. Dans l’attente que ByteDance agisse pour bannir les utilisateurs malveillants de ses plateformes. À titre d’exemple, TikTok est accusée d’autres maux parmi lesquels la marginalisation de ses utilisateurs handicapés ou le cyberharcèlement.

Les dérives du réseau social de ByteDance

L’engouement des jeunes et très jeunes pour TikTok est un fait inquiétant. La majorité des comptes actifs sont aujourd’hui en “public”, ce qui signifie que n’importe qui peut y accéder. L’hypersexualisation sur le réseau social TikTok est également un point d’inquiétude. Les filles, et très jeunes filles, imitent leurs stars préférées en se maquillant et en dansant de façon suggestive. Le problème se situe surtout au niveau des utilisateurs adultes de la plateforme ; car oui, il y en a.

En novembre 2018, le YouTubeur le Roi des Rats met en lumière la face cachée de TikTok et éveille les esprits sur les risques du réseau. Évoquant dans un premier temps le cyberharcèlement présent sur l’application, le YouTubeur va ensuite plus loin et soulève une question très inquiétante : la pédophilie sur TikTok.

Le Roi des Rats, Lilian de son prénom, relève qu’il est systématique de trouver des commentaires à caractère sexuel d’hommes adultes sous les vidéos de très jeunes filles. Lilian se crée un faux profil et approche ces hommes qui commentent : c’est ainsi qu’il découvre un réseau caché de pédophiles. Le YouTubeur décide de les contacter et se retrouve face à des demandes d’échange d’images pédopornographiques. Resso sera-t-il un réseau plus sécurisé que TikTok ?

Auteur de l'article : Sophie P.

1 article publié

Sophie Prevos

Sophie Prevos

Donnez votre opinion : commentez !