MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Huawei de nouveau pointé du doigt : l’entreprise est-elle financée par le gouvernement chinois ?

Publié le 23 juillet 2020 à 7h47

Bruno D.

Pas de commentaire

La confrontation entre les États-Unis et le géant téléphonique chinois n’en finit décidément plus. Blacklistée par Donald Trump en mai 2019, Huawei continue de faire les gros titres de la presse américaine. Cette fois-ci, le Wall Street Journal pointe du doigt la compagnie. Y aurait-il un lien financier entre Huawei et le gouvernement chinois ?

Huawei accusé de recevoir d’importantes sommes d’argent gouvernemental

Ce 25 décembre, le journal new-yorkais dénonce la croissance surprenante de Huawei. Un financement gouvernemental exclusif est, toujours selon ce titre de presse, le facteur principal de la montée en puissance de l’entreprise. Les dirigeants de celle-ci, bien décidés à ne pas laisser ces accusations passer, ont décrit l’article comme diffamatoire.

Huawei encore accusé peut-être à tort par les Etats-Unis.

Après de longues années de collaboration fructueuse, Huawei et les États-Unis, c’est fini !

D’après le Wall Street Journal, le gouvernement chinois aurait investi 75 milliards de dollars dans la compagnie téléphonique. Huawei se défend en démentant ce transfert d’argent. D’après l’entreprise chinoise, le gouvernement n’a rien à voir avec leur croissance régulière et leurs ventes confortables.

Huawei sort ses meilleurs arguments face au Wall Street Journal

Dans un communiqué en réponse à ces accusations, Huawei tente de justifier avec ses propres arguments son évolution légitime. La firme explique avoir énormément investi dans la section Recherche et Développement, afin de se placer toujours au-dessus de ses concurrents. Ce serait en effet environ 15% de ses revenus annuels qui seraient directement injectés dans cette branche.

Elle met également son expansion fructueuse sur le compte d’une écoute attentive des demandes des consommateurs. Répondre à leurs besoins assure effectivement un retour positif et une forte demande de la part du public.

Huawei met le succès de ses smartphones sur le compte d'un travail intensif.

Des smartphones de qualité et variés, le fruit d’un travail intensif au sein de l’entreprise

Enfin, Huawei rend honneur à ses employés en incluant ses 190 000 travailleurs acharnés dans l’équation. Le constructeur loue leur dévotion à l’entreprise et à l’amélioration de ses smartphones. La compagnie explique qu’elle reste entièrement détenue par ses employés, et n’a pas besoin de subventions externes.

Le doute persiste : Huawei n’est pas blanchi pour autant

Malgré ces arguments, la presse américaine reste dubitative. Huawei confirme par ailleurs que toute entreprise de développement technologique basée en Chine ou travaillant en collaboration avec le pays reçoit des subventions équivalentes. De là à douter de l’exactitude de cette somme distribuée de manière équitable, il n’y a pour les Américains, déjà méfiants, qu’un pas à faire.

Les chiffres de le compagnie téléphonique parlent d’eux-même. Huawei se place comme deuxième puissance de vente de smartphones, derrière Samsung et Apple. À chacun de se faire désormais sa propre opinion : le constructeur chinois est-il réellement aussi doué qu’il le prétend en développement technologique et en marketing, ou est-il tributaire d’une aide financière supérieure à celle apportée à ses concurrents ?

Auteur de l'article : Bruno D.

24 articles publiés

Bruno Defrance

Bruno Defrance

Donnez votre opinion : commentez !