MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Un remboursement envisagé pour les smartphones Huawei n’ayant plus Facebook et Google

Publié le 4 septembre 2019 à 11h32

Anaïs H.

Pas de commentaire

Beaucoup de consommateurs ont d’ores et déjà fait part de leurs inquiétudes quant à l’utilisation des smartphones Huawei. Les sanctions prises par les États-Unis ont en effet entraîné la fin des accords entre le constructeur et ses partenaires américains. Par conséquent, certains s’interrogent sur la possible utilisation des applications Google et Facebook. Pour rassurer les consommateurs, Huawei semble toutefois prêt à faire le nécessaire. Dans cette optique, un programme de remboursement vient de voir le jour aux Philippines.

Huawei : des consommateurs inquiets de perdre Facebook et Google sur leur smartphone

Après la perte de sa licence Android, Huawei a fait de nouveau les gros titres lors de la fin de ses accords avec Facebook. Concrètement, le constructeur n’a plus le droit de préinstaller les applications de la firme sur ses téléphones. Cela concerne aussi bien le réseau social que Messenger, Instagram et WhatsApp.

La fin des accords avec Facebook entraîne notamment la perte du réseau social pour Huawei.

Bien qu’il n’y ait normalement aucun risque pour les smartphones Huawei déjà présents sur le marché, certains consommateurs redoublent de méfiance. Cette inquiétude est notamment ressentie aux Philippines et à Singapour. Après l’annonce des sanctions américaines, les clients présents dans ces pays se sont en effet empressés de revendre leurs appareils Huawei.

Le programme de remboursement Huawei pour faire face à la perte des applications Facebook et Google

Pour atténuer au mieux la chute de ses ventes, Huawei vient d’annoncer un programme de remboursement aux Philippines. Concrètement, le constructeur propose de rembourser les consommateurs si les applications Facebook et Google ne sont plus disponibles sur leurs smartphones. Dans les faits, ce dispositif ne coûtera presque rien à la firme chinoise puisque les applications américaines continuent à fonctionner parfaitement sur les smartphones vendus et sur ceux en stock. L’objectif est plutôt de rassurer les consommateurs et de limiter la baisse des ventes sur ce marché.

Auteur de l'article : Anaïs H.

53 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !