MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Apple poursuivi en justice à cause de l’iPhone X

Publié le 2 novembre 2017 à 8h45

Nesrine M.

Pas de commentaire

L’iPhone X a été présenté lors de la keynote du 12 septembre mais sa vente n’est prévue que pour le 3 novembre prochain. Bien qu’il ne soit pas officiellement sorti, l’iPhone X fait déjà l’objet d’un procès en justice. Une entreprise japonaise accuse en effet Apple d’avoir utilisé l’appellation « animoji » illégalement pour sa dernière fonctionnalité phare. Le 18 octobre dernier, une plainte a été déposée auprès de la cour de justice de Californie.

L’iPhone X permet de créer des émojis animés avec son propre visage

Le précieux smartphone de la marque Apple fait déjà couler beaucoup d’encre bien qu’il n’ait pas encore été distribué au public. Il faut d’abord mentionner la technologie Face ID que les constructeurs sous Android essayent déjà de s’arracher. L’outil de reconnaissance facial de l’iPhone X promet nouveauté, efficacité et sécurité. L’iPhone X est également doté d’une nouvelle fonctionnalité dédiée au divertissement. Durant la keynote, c’est Craig Federighi, vice-président du développement logiciel chez Apple, qui a présenté les Animojis. Grâce à la caméra TrueDepth et à la modélisation du visage en 3D, il est possible d’animer et de faire parler des émojis en forme d’animaux, notamment. L’association de la caméra TrueDepth et de la puce A11 Bionic permet d’analyser plus de 50 muscles du visage. Ainsi, l’utilisateur peut faire bouger les animojis à l’aide de ses propres expressions. L’utilisateur peut ensuite partager les animojis qu’il a créés.

La fonctionnalité Animoji de Apple a été présenté lors de la keynote du 12 septembre 2017

Il existait déjà une application Animoji dans l’App Store

Il apparait cependant que le choix de l’appellation Animoji ne soit pas une création originale de la marque à la pomme. Enrique Bonansea est le président et directeur général de Emonster K.K., une entreprise basée au Japon. Il accuse Apple d’avoir violé un brevet qu’il a déposé le 31 mars 2015 pour une application baptisée Animojis. Pire, il accuse la firme de Cupertino d’avoir agi sciemment. L’application Animoji Texting était en effet disponible sur iOS, en téléchargement sur l’App Store depuis le 22 juillet 2014. Elle permet d’envoyer des émojis animés. Il s’agit d’une animation basique, loin des fonctionnalités offertes par l’iPhone X. Enrique Bonansea affirme également qu’il a été contacté par Apple pour le rachat de la marque Animoji. Ce dernier a refusé mais Apple a décidé de choisir le nom Animoji malgré tout. Bonansea souhaite donc que le géant Apple cesse d’utiliser sa marque. Il réclame également une compensation financière, dont le montant reste à déterminer.

L'application ANIMOJI de Emonster existe sur l' App Store

L’Application Animoji de Emonster est entrée dans l’App Store le 22 juillet 2014.

Apple n’a pas réagi officiellement mais a déjà entamé une procédure judiciaire de son côté. L’Américain souhaite faire annuler l’enregistrement du brevet de Emonster sous prétexte d’un vice de forme. L’issue de cette bataille aux allures de David contre Goliath demeure incertaine.

Auteur de l'article : Nesrine M.

66 articles publiés

Nesrine Medjeber

Nesrine Medjeber

Nesrine est l'experte en mobile du site MonPetitMobile.com. Elle vous donnera toutes les informations importantes sur les smartphones des différents constructeurs.---> Contacter Nesrine

Donnez votre opinion : commentez !