MonPetitMobile

Comparez en toute simplicité

des smartphones de qualité !

Samsung au coeur de la tourmente après la révélation des conditions de travail de ses ouvriers

Publié le 7 novembre 2019 à 17h27

Anaïs H.

Pas de commentaire

Alors que Samsung tente de tirer son épingle du jeu, notamment en profitant des déboires de Huawei, sa branche française rencontrent d’importants problèmes. En France, le constructeur doit faire face à des poursuites judiciaires à la suite de plusieurs plaintes déposées par des ONG. Selon ces dernières, il semble que Samsung France utilise des pratiques commerciales trompeuses, notamment en ce qui concerne le traitement de ses ouvriers en Chine. Ces accusations vont à l’encontre des engagements éthiques mis en avant par la firme.

Les conditions de travail des ouvriers chinois en première ligne des accusations contre Samsung

Bien que Samsung affirme que le respect des droits des travailleurs est au centre de ses préoccupations, il semble que le constructeur ne respecte pas ses propres principes. Une plainte déposée par plusieurs ONG vient de révéler que certains employés des usines de la firme travaillent dans des conditions plus que douteuses.

Samsung inculpés pour non-respect de l'éthique

Samsung est accusé de ne pas respecter ses engagements éthiques.

En Chine et au Vietnam, Samsung fait travailler des mineurs de moins de 16 ans sur ses chaînes de production. Ces derniers se trouvent en outre vivre dans des conditions précaires. Ils sont notamment forcés de dormir à huit dans un dortoir de 10m2. S’ajoute à cela le fait que ces lieux de vie ne possèdent pas l’eau courante.

200€ par mois pour 1 600 smartphones assemblés chaque jour

Le salaire de ces employés pose également un souci aux ONG. L’association Sherpa précise notamment que, pour 1 600 smartphones assemblés chaque jour, les ouvriers ne touchent que 200€ par mois. Les usines asiatiques ne sont par ailleurs pas l’unique problème. Selon Amnesty International, Samsung se fourni en République démocratique du Congo auprès d’acheteurs exploitant les enfants dans les mines. Toutes ces accusations vont définitivement à l’encontre des propos de Samsung. Le fabricant proclame en effet être « l’une des entreprises les plus éthiques au monde ».

À voir aussi : vers une interdiction des smartphones fabriqués en Chine aux États-Unis ?

Auteur de l'article : Anaïs H.

68 articles publiés

Anaïs Hillion

Anaïs Hillion

Donnez votre opinion : commentez !